Tunisie – Gouvernement d’élections : Ennahdha devrait commencer par faire le ménage devant chez elle

Le parti islamiste Ennahdha est en train de pousser, ces derniers jours, vers le changement du gouvernement, l’écartement de Youssef Chahed, accusé de se servir des moyens de l’Etat pour des intérêts partisans et la mise en place d’un gouvernement « d’élections », qui devra se consacrer au travail gouvernemental, qui se résumerait, pour les islamistes, à la préparation du terrain en leur faveurs, aux prochaines élections.

Ennahdha semble, en effet, avoir oublié son entêtement, d’il y a quelques semaines qui a plongé le pays dans un chaos indescriptible pour, soi-disant, prôner la stabilité politique et la continuité du gouvernement. Elle serait même prête à recomposer avec Nida Tounes son allié d’hier et concurrent d’aujourd’hui, histoire d’isoler Youssef Chahed, voire de l’éjecter, sous prétexte qu’il est en train d’utiliser une partie de son temps et de ses activités, ainsi qu’un certain nombre de ses ministres, à ce qu’elle perçoit comme une sorte de campagne électorale, avant terme.

Or, ce que semble avoir oublié Ennahdha, c’est qu’elle compte aussi, plusieurs éléments dans ce gouvernement qui ne font la promotion de leur parti, comme octroyer des espaces WIFI gratuits,  ou de nouvelles opportunités d’emplois (imaginaires) ou des formations professionnelles et on en passe.

Pour exiger certaines mesures de la part des autres, il va bien falloir qu’ Ennahdha donne l’exemple et commence par faire le ménage devant chez elle ! Qu’elle commence donc par retirer ses ministres du gouvernement ou de leur interdire toute activité politique et partisane!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com