Politique

Tunisie – Hafedh Zouari Appelle à la raison et au maintien de Youssef Chahed

Ces derniers jours, à l’approche de la date fatidique à laquelle sera signé le document de Carthage, dans sa deuxième version, on entend de plus en plus de voix s’élever çà et là, appelant à la raison et prônant la stabilité dans le travail de l’Etat.

Parmi ces voix, nous avons noté celle du député Hafedh Zouari qui vient de publier un post sur sa page facebook, pour appeler « les consciences vives et ceux qui s’inquiètent de l’avenir du pays », à faire prévaloir la raison et à prôner la stabilité à la tâte de l’Etat, avec le maintien de Youssef Chahed à son poste.

Zouri a tenu à rappeler que la Tunisie, toutes tendances confondues, s’est embarquée dans cette aventure de vouloir changer le gouvernement en entier, sans se rendre compte que c’est l’UGTT qui est le promoteur de ce projet, (rejoint par l’UTICA) et semble avoir oublié son rôle syndical, pour se substituer au pouvoir législatif dans le pays.

Zouari a tenu à attirer l’attention des forces vives sur les conséquences néfastes qui vont découler de ce chamboulement à la tête de l’exécutif. Conséquences auxquelles personne ne semble avoir pensé. Les différents acteurs veulent se mettre dans le sillage de l’UGTT et de l’UTICA.

Zouari a tenu à énumérer les réussites de l’actuel gouvernement qui commence, selon lui, à récolter les fruits de son travail de dix-huit mois, avec un début d’embellie sur le plan économique et de grands pas franchis en matière de lutte contre la corruption.

Il a enfin tenu à attirer l’attention sur les risques qui pourraient découler de cette « aventure », à savoir que le tunisien se retrouvera, bientôt, dans l’impossibilité de subvenir aux plus élémentaires de ses besoins.

Commentaires

Haut