Politique

Tunisie- Hommage posthume à Taher Hadded

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi,  a élevé lundi, à titre posthume, le penseur Taher Hadded au rang de grand officier de l’ordre de la République, première classe, et ceci à l’occasion de la commémoration du 80ème anniversaire de son décès.

Le président de la République a décerné cette distinction au fils de son frère Mohamed El Hédi Haddad en présence de la directrice générale du Centre de recherches, d’études, de documentation et d’information sur la femme (Credif), Dalenda Larguèche.

Mme Larguèche s’est réjoui de cette distinction qui revêt selon elle, “une importance historique” car reconnaissant et réhabilitant l’un des symboles de la réforme et de la modernisation, qui ont inspiré l’Etat indépendant et fondé le Code du statut personnel.

Taher Hadded, icône de l’émancipation de la femme, est né le 4 décembre 1899 et décédé le 7 décembre 1935.

Disciple du poète Abou Al Kacem Al Chebbi, Taher Hadded, penseur progressiste, a largement inspiré le code du statut personnel en militant pour l’abolition de la polygamie et la libération des femmes.

Commentaires

Haut