Societe

Tunisie – Hôpital De Sekhira : Une femme décède d’une erreur médicale ? Un an après, le veuf court toujours après la vérité

Le citoyen Abderrahmen Aouni s’est adressé, ce mercredi, au micro de MMosaïque FM, pour raconter sa mésaventure, et son calvaire de recherche de la vérité, qui a commencé depuis une année.

L’intéressé a indiqué qu’il y a une année, et en cours de route vers Médenine pour assister à un mariage, il s’est arrêté devant l’hôpital de Sekhira, pour secourir sa femme qui souffrait du mal des transports.

Abderrahmen raconte qu’en entrant aux urgences de l’hôpital, il trouve le personnel occupé à soigner une femme souffrant de troubles cardiaques. Il a trouvé logique que la prise en charge de sa femme soit différée en attendant le traitement de l’autre malade.

Les deux femmes ayant été mises dans la même chambre. Un infirmier est arrivé avec une seringue, et a piqué la femme de l’intéressé, la confondant avec l’autre malade qui souffrait du cœur, et à laquelle l’injection avait été prescrite.

Sa malheureuse épouse décède quelques minutes après l’injection fatale.

Cette histoire remonte, selon Abderrahmen Aouni au mois d’aout 2016, et il continue à ce jour à courir derrière la vérité, assurant qu’il n’a même pas été capable d’obtenir le rapport du médecin légiste, pour connaitre les causes du décès de son épouse.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com