Tunisie – Ils n’ont plus que le nom d’Abir Moussi dans la bouche !

Il semblerait que les islamistes d’Ennahdha soient en panne d’idées nouvelles qu’ils pourraient essayer de faire avaler aux tunisiens, pour leur prochaine campagne électorale. Or, ils sont obligés de sortir aux médias et d’occuper l’espace audiovisuel, car ils savent bien que la politique, comme la nature, a horreur du vide.

Néanmoins, comme ils n’ont rien de sérieux à raconter, il semblerait qu’ils se soient donné le mot d’ordre de s’unir pour attaquer Abir Moussi. Il paraît en effet, que tous les leaders d’Ennahdha  aient reçu des consignes, voire des ordres, pour attaquer chacun de son côté, à la moindre sortie médiatique, Abir Moussi.

La dernière date de ce lundi. Noureddine Bhiri, président du bloc parlementaire du parti des ” frères ” et ex-ministre de la Justice, n’a pas trouvé mieux que de s’attaquer ouvertement et sans aucune raison, à Abir Moussi, Secrétaire générale du Parti Destourien Libre.  Sur quel flanc ? Eh bien, tout simplement, en rappelant qu’elle est une fervente partisane de Ben Ali.  Il n’oubliera  certainement pas de rappeler, les ” affres ” “vécus du temps de Ben Ali et de ” la dictature .”

De cette attitude, on peut comprendre deux choses essentielles :

D’abord,Abir Moussi et son parti sont devenus la bête noire des islamistes et le fait qu’ils la traitent de la sorte laisse entendre qu’elle a gagné en puissance et qu’elle doit être, à leurs yeux, celle qui a le plus de chance de les battre donc un adversaire à abattre.

Deuxièmement, il est à craindre que les islamistes se trompent de de direction, s’ils essaient de bâtir leur campagne sur le thème de la peur du retour du système de Ben Ali, car ils ne semblent pas se rendre compte qu’il vaudrait mieux, pour eux, que les gens ne comparent pas trop leur situation du temps de Ben Ali à celle d’aujourd’hui.

S’’ils ouvraient mieux leurs oreilles et leurs yeux, ils se rendraient compte que les gens ont de plus en plus tendance à déclarer haut et fort qu’ils regrettent l’époque Ben Ali, ce qui fait que leur thème de campagne, risquerait bien de leur être fatal.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com