Monde

Libye : C’est Sarkozy qui a « abattu » Kadhafi ?

C’est un agent des services secrets français qui agissait sous les ordres directs de Sarkozy, qui est responsable du meurtre de Kadhafi. Il aurait infiltré le groupe qui était entrain de malmener Kadhafi lors de sa capture, et il l’aurait achevé avec une balle dans la tête.

Les sources qui racontent cette thèse disent que le motif de ce meurtre était de faire taire Kadhafi à propos de ses relations suspectes avec Sarkozy, qui était en poste à l’Elysée, à l’époque.

Sarkozy avait reçu Kadhafi en « leader frère » lors d’une visite d’état de celui-ci à Paris. Sarkozy aurait reçu des Millions d’Euros de Kadhafi pour financer sa campagne présidentielle de 2007. C’est cette dotation qui a toujours été reniée par Sarkozy, qui serait la clef de voûte de l’affaire.

Il est opportun de rappeler que la France était le premier pays à « dépêcher » ses chasseurs dans la campagne visant la chute ‘et pourquoi pas, le meurtre, de Kadhafi, sous couvert d’une mission officielle de l’ONU de sauvegarder les vies des citoyens libyens.

Par ailleurs, les français de même que les britanniques, ont concédé qu’ils avaient entrepris des actions au sol pour soutenir les rebelles.

Ces actions « au sol » ne se sont pas arrêtées à la chute du régime, les experts français ont tenu à « finir » leur contrat, et se sont donnés un mal fou à détecter et localiser Kadhafi grâce à ses transmissions satellitaires. C’était d’ailleurs, eux qui lui ont vendu et installé tout son arsenal électronique.

Après avoir localisé leur « cible » du côté de Syrte, ils ont lancé le raid aérien pour stopper son convoi, et permettre aux rebelles de l’appréhender. Mais quand il a été arrêté, Kadhafi était encore en vie, donc il était encore dangereux pour eux.

L’agent des services secrets français en question a vite infiltré les troupes de rebelles en folie, cette intervention a même été immortalisée par les photos prises par des rebelles. C’est alors, que profitant de l’hystérie collective, cet agent a rempli son contrat en faisant taire à jamais Kadhafi.

Mahmoud Jibril, Ex premier ministre de la Libye en post-révolution a corroboré cette thèse sur les ondes d’une chaine TV égyptienne.

Ceci a aussi été repris par le quotidien italien « El Corriere della sera » qui a eu des confirmations de ce complot par des dignitaires libyens notamment à Benghazi.

D’ailleurs, pour clore définitivement ce dossier, un peu à la « Kennedy » le rebelle Chaâbane Ben Omrane, qui se vantait d’avoir tué Kadhafi, a été blessé par balles en Libye en juillet, il a ensuite été « expédié » à Paris, où il a quand même résisté trois mois durant avant de « succomber » à ses blessures.

Source : Dailymail

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut