Societe

Tunisie: Interpellation de trois agents de l’hôpital Taher Sfar à Mahdia pour trafic de la morphine

Le parquet de Mahdia a autorisé le maintien en détention d’un infirmier et de deux techniciens médicaux pour possession et trafic de stupéfiants (morphine) à des fins autres que celles qui leur sont destinées, selon Farid Ben Jha, porte-parole des tribunaux de Monastir et Mahdia.

Ben Jha a révélé, dans une déclaration à l’agence de presse TAP, qu’après que le représentant légal de l’hôpital universitaire Taher Sfar de Mahdia eut déposé une plainte à ce sujet, le ministère public a chargé la police judiciaire d’enquêter sur l’affaire afin que lesdits agents puissent être arrêtés.

Dans le cadre de l’enquête, la police judiciaire a pu saisir une quantité de morphine dans le casier d’un infirmier travaillant aux urgences pour être arrêté et emmené au commissariat de police où il a admis l’implication de deux techniciens travaillant dans le même établissement.

La police judiciaire a saisi, en coordination avec l’inspection médical de l’hôpital, qui a révélé la perte d’une quantité importante de stupéfiants, un CD-ROM documentant les vols.

Ben Jha a indiqué que les agents de sécurité continuent d’enquêter afin de découvrir le reste des éléments du groupe impliqué et de comptabiliser la quantité réelle de morphine volée.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut