Societe

Tunisie-Jendouba: Des sécuritaires crient leur raz-le-bal face aux excès du député Tebbini

Des sécuritaires ont crié leur ras-le-bol ce jeudi 20 avril 2017 devant le siège du gouvernorat de Jendouba, fustigeant les agressions verbales dont ils ont été victimes de la part du député Fayçel Tebbini.

Dernièrement Fayçal Tebbini a été accusé par des sécuritaires du poste de police de Boussalem de leur avoir demandé de quitter leurs bureaux qu’il a occupé ce qu’il a nié.

Les sécuritaires ont également fustigé la fille du martyr Mohamed Brahmi pour son attitude agressive à leur égard.

Une plainte a été déposée par les sécuritaires auprès du tribunal cantonal de Jendouba.

Pour les sécuritaires la fille de Brahmi instrumentalise son statut pour insulter les sécuritaires avec des expressions abjectes, selon radio Shem Fm citant une source locale qui précise que le député Tebbini exploite son influence pour passer outre la loi afin devenir influent à Boussalem.

 

 

Commentaires

Haut