Societe

Tunisie-Jendouba: Statu-quo après l’échec de la tentative de négociation menée par l’adjoint du Procureur de la République

A la demande du groupe des retranchés à la mosquée, l’adjoint du procureur de la République était entré en négociation pour débloquer la situation.

L’adjoint du Procureur de la République avait exigé que toutes les personnes retranchées à la mosquée se livrent à la police, qu’un contrôle des identités soit effectué pour que les recherchés soient arrêtés et pour que les autres soient libérés jusqu’au procès.

Il semblerait que plusieurs personnes parmi le groupe des retranchés soient recherchées par la police, c’est pour cela que l’ “offre” de l’adjoint du Procureur a été rejetée.

Les retranchés à la mosquée exigent d’être relâchés sans aucune condition.

La situation est actuellement au statu-quo après que l’adjoint du Procureur de la République s’est retiré. Le groupe occupe toujours la mosquée que la police encercle.

A suivre…

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut