Kaïs Saïed a refusé de signer le décret ratifiant la loi électorale

Rached Ghannouchi, président du parti islamiste Ennahdha qui court, depuis des mois déjà, derrière une modification de la loi électorale, en essayant d’imposer un seuil de représentativité à l’ARP, pour empêcher les rivaux d’y accéder facilement, a annoncé lors d’une interview accordée au journal Al Chourouk, paru ce jeudi, que le président de la République, Kaïs Saïed lui a signifié son refus de signer le projet de ratification de la loi électorale, que son prédécesseur, Feu BCE, avait refusé d’approuver. Saïed aurait déclaré à Ghannouchi que ce projet de loi est dépassé et caduc.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut