Tunisie – Kaïs Saïed épinglé pour avoir donné l’impression de normaliser avec le terrorisme

La veuve du martyr Chokri Bélaïd, Basma Khalfaoui a assuré ce samedi, lors de sa participation à une manifestation de protestation organisée par le PDL, pour condamner la violence politique qui revient au devant de la scène, que le président Kaïs Saïed se rend coupable de normalisation avec blanchiment du terrorisme, en ouvrant les portes du palais de Carthage, symbole du pouvoir en Tunisie, aux enfants des terroristes tunisiens membres de DAECH, rapatriés de Libye.

Basma Bélaïd a condamné ce comportement d’autant plus, a-t-elle ajouté, qu’elle et ses deux filles vivent, quotidiennement, la peur au ventre, depuis l’assassinat de Chokri Bélaïd, en février 2013.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut