Tunisie – Kaïs Saïed Toujours défaillant sur le plan politique étrangère

Le président tunisien, Kaïs Saïed n’a pas raté cette nouvelle occasion, pour mettre en exergue son désintérêt total de son rôle principal de premier responsable de la politique étrangère du pays.

A cette occasion, la présidence de la République a, non seulement fait preuve de défaillance, mais a aussi montré qu’il va falloir s’attendre à toutes les contradictions possibles entre ce qui se dit dans les discours et ce qui se fait réellement sur le terrain.

On se rappelle, en effet, que Kaïs Saïed, dès les premiers instants qui ont suivi son élection a annoncé qu’il allait donner la priorité, sur le plan international, aux relations fraternelles avec l’Algérie, assurant, par la même occasion, que son premier déplacement à l’étranger sera à ce pays voisin.

Or, le silence de tombe qui enveloppe depuis des heures le palais de Carthage, par rapport à l’élection du nouveau président algérien, Abdelmajid Tebboune, a de quoi laisser perplexe.

En effet,alors que de nombreux chefs d’Etats arabes et autres, à commencer par Abdelfattah Sissi, se sont empressés de féliciter le nouveau président algérien. Même le prince Tamim du Qatar, pour qui cette élection a un goût de défaite, vu qu’elle coupe l’herbe sous les pieds des islamistes, s’est empressé de féliciter Tebboune.

En Tunisie, plusieurs partis politiques et même Ennahdha, malgré son dépit, ont adressé des messages de félicitations au nouveau président algérien, tandis que la présidence tunisienne s’est illustrée jusqu’à maintenant par son silence total.

Une attitude qui ne concorde pas avec les déclarations précédentes de Saïed, quant à son intérêt particulier pour les relations avec « les frères » algériens. Une attitude qui, ajoutée à l’absence totale du président tunisien de la scène internationale, laisse craindre que la Tunisie s’enclaver et s’isole progressivement de son entourage et de ses alliés traditionnels.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut