Tunisie – Kasserine : L’agent de la garde nationale agressé l’a été par un groupe armé

Le porte parole du syndicat de la garde nationale, Mehdi Bouguerra, a déclaré que l’agent de la garde nationale qui avait été retrouvé poings et pieds liés, sur la route d’El Ayoun, était en permission pour aller visiter sa famille, quand il aurait été intercepté par un groupe d’hommes armés, probablement, des terroristes qui l’ont dévalisé, avant de le laisser sur le bord de la route.

L’agent s’en est sorti vivant parce qu’il aurait eu la présence d’esprit de déclarer à ses agresseurs qu’il était instituteur, d’autant qu’il n’avait pas, sur lui, sa carte de service.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com