news

Tunisie – Kasserine : On se prépare à la saison des incendies et feux de forêt

Tunisie – Kasserine : On se prépare à la saison des incendies et feux de forêt

Le Comité régional de prévention et de lutte contre les catastrophes naturelles et d’organisation des secours, dans le gouvernorat de Kasserine a pris un certain nombre de mesures préventives et de dispositions visant à protéger les richesses agricoles et forestières du danger d’incendies au cours de l’été 2024.

Le premier délégué du gouvernorat de Kasserine, Ahmed Al-Hamdi, a indiqué dans une déclaration à la TAP, que le comité régional a tenu une réunion au siège du gouvernorat, à laquelle ont participé un certain nombre de personnes. De nombreuses recommandations et propositions ont émergé, dont la plus marquante est celle de mieux entretenir les sentiers forestiers, notamment les plus accidentés, inaccessibles au gibier.

Les pompiers se sont engagés à entretenir, nettoyer, remplir les points d’eau, entretenir les tours de guet, renforcer la surveillance et assurer sa continuité, en particulier dans les zones accidentées, les zones exploitées pour le pâturage et les granges de distillation des herbes  aromatiques, avec la concentration d’unités mobiles d’alerte précoce affiliées au Département des forêts.

Al-Hamdi a ajouté qu’un programme a également été mis en place pour surveiller et suivre la situation dans les zones forestières, en particulier celles frontalières, en prévision des incendies provenant des forêts adjacentes en Algérie, et de la notification immédiate des dommages qui pourraient en résulter, causés aux moyens d’intervention, et des travaux pour les réparer dans les plus brefs délais, ainsi que l’identification et l’inspection des lieux d’approvisionnement en eau des unités de lutte contre l’incendie en coordination entre la protection civile et le Département des Forêts et des Municipalités, en plus de la mise en place d’un programme de permanence pour les fonctionnaires départementaux représentés au comité régional et aux comités locaux, et fournir à l’administration régionale de la protection civile une liste de leurs noms et numéros de téléphone, en plus de renforcer davantage les agents des gardes forestiers en monnaie agricole et de doter les gardes de dispositifs de surveillance à distance.

Al-Hamdi a déclaré que pour protéger les cultures agricoles, il a été souligné qu’il était nécessaire d’activer le rôle des cellules de vulgarisation agricole pour communiquer directement avec les agriculteurs, les éduquer et les sensibiliser à l’importance de prendre des mesures liées à l’autoprotection des richesses agricoles. et des cultures, avec l’implication de l’Union Régionale de l’Agriculture, des associations et de la société civile et leur participation au processus de sensibilisation, d’orientation et de sensibilisation à l’importance de la préservation des cultures agricoles. Surveiller sur le terrain la saison des récoltes et vérifier la disponibilité de moyens d’autoprotection contre les dangers de propagation des incendies dans les exploitations céréalières et contre les actes de sabotage qui pourraient les affecter.

La même source a indiqué que l’accent a été mis sur la mise en œuvre des recommandations contenues dans les procès-verbaux des visites des services de la protection civile soumis lors de l’inspection des magasins de stockage de céréales, outre l’inspection des machines agricoles et la demande à leurs propriétaires d’entretenir leurs réseaux électriques et les équiper d’extincteurs pour une première intervention, en plus d’une coordination étroite avec les unités militaires et de sécurité pour surmonter la difficulté d’intervention dans les zones militaires fermées et les zones forestières frontalières.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut