Tunisie – Khmaiess Majri: “Le djihad est un devoir”

Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire “Assabah Ousouboui”, le leader du courant salafiste radical, Khmaiess Majri a établi un parallèle entre le djihad et les piliers de l’islam le considérant comme un devoir voire même une obligation.

“Étant initié pour défendre la dignité, la patrie, ou encore pour la cause des plus faibles le djihad est un devoir” a-t-il affirmé  et d’avancer que “celui qui lutte pour le triomphe de la parole de Dieu est un djihadiste pour le message de Dieu” .

D’autre part, Khmaiess Majri a asséné les déclarations du chef du gouvernement, Ali Lâaryedh au journal “Le monde” et où il accusait Abou Yiadh, autre chef spirituel des salafistes, d’être impliqué dans des trafics d’armes. “Lâaryedh cherche à ménager les laïcs en attaquant les salafistes qui sont de redoutables adversaires pour Ennahdha” a-t-il ajouté.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut