Politique

Tunisie – La bipolarité politique bloque “aussi” la désignation du coach national de football

Décidément, rien n’échappe plus à l’emprise de la politique dans le pays. Rien, pas même l’équipe de football et le choix du coach national. Et surtout, quand la politique se résume à la bipolarité qui s’est installée avec l’émergence de Nidaa Tounes, en face d’Ennahdha.

Il y a, en effet, plusieurs jours que l’ancien entraineur national a jeté l’éponge suite à la piètre prestation de l’équipe dans la dernière CAN. Malgré cela, aucune décision n’a été prise concernant son remplacement. C’est toujours l’impasse, à l’image de la scène politique du pays.

C’est l’impasse parce que le président de la fédération qui voudrait mettre dans le poste une compétence nationale, en la personne de Nabil Maâloul, s’est vu contré par l’autorité de tutelle chapeautée par un partisan d’Ennahdha, qui  refuse catégoriquement la nomination d’un « suivant » de BCE, et propose fermement la désignation de Khaled Ben Yahia.

Commentaires

Haut