Societe

Tunisie: La Commission d’enquête sur le décès des nourrissons à la Rabata, retient le principe de négligence humaine

Le président de Commission médicale chargée d’enquêter sur la mort de nourrissons survenue au Centre d’obstétrique et de gynécologie de l’hôpital de la Rabta, Dr Mohamed Douagi, a affirmé lors d’une conférence de presse vendredi, 15 mars 2019, que les causes de la mort sont le résultat d’une négligence humaine.

“La partie qui évalue l’erreur médicale ou humaine est le juge d’instruction ou le parquet général”, a-t-il ajouté.

On rappelle que du 4 au 15 mars courant le nombre de décès des nouveaux-nés a atteint 22 dont 15 sont morts en raison d’une infection bactérienne. La cause de la mort des 7 autres n’a pas encore été déterminée, selon Mohamed Douagi.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com