Tunisie: La députée Najla Bouriel menace d’une grève de faim

La députée de l’Assemblée Nationale Constituante, Najla Bouriel a menacé d’une grève de faim en réaction aux propos du président provisoire à l’encontre de l’opposition.

Condamnant vivement les déclarations de Moncef Marzouki qui a mis en garde l’opposition des “échafauds de la pendaison”   si elle venait à bousculer ou renverser le pouvoir, la députée a considéré que ces propos sont un motif suffisant pour lui retirer la confiance.

Najla Bouriel a appelé, par ailleurs, à retirer la confiance à la ministre de la femme Sihem Badi suite au viol d’une fillette de trois ans.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut