Tunisie – La grippe fait parler d’elle à Gabes

Huit personnes sont décédées de la grippe cette saison, dont deux infirmières enceintes travaillant à l’hôpital régional de Gabès, indique, samedi, un communiqué du ministère de la Santé publique. La majorité des cas de décès étaient des personnes exposées en raison d’un manque d’immunité, précise encore le communiqué.

Le nombre des personnes touchées par le virus dans le pays a nettement augmenté à partir de la 3e semaine du mois de janvier, ajoute le ministère.

Selon la même source, le virus de la grippe a été dépisté chez 101 cas sur 399 prélèvements, dont 36 de type A H1N1, 9 de type A H3N2, 54 de type B ainsi que deux prélèvements de type A dont la souche n’a pas encore été identifiée.

«La situation demeure similaire à celle qui prévaut dans les pays voisins, dont notamment la France » affirme le ministère de la santé qui, toutefois, met en garde contre le risque de contamination par le virus A H1N1 chez les personnes dont l’immunité est réduite, notamment celles atteintes de maladies chroniques ou d’obésité et chez les femmes enceintes.

« Entre 10 et 40 décès dus à la grippe sont enregistrés chaque année » rappelle le ministère, ajoutant que les femmes enceintes demeurent les plus vulnérables.

Le ministère de la santé recommande de renforcer l’hygiène et la prévention à travers notamment le lavage successif des mains et l’utilisation des papiers serviettes, et conseille de se tenir à l’écart de personnes enrhumées et de nettoyer les ustensiles utilisés quotidiennement. Il exhorte, en outre, les sujets âgés, les femmes enceintes et les personnes atteintes de maladies chroniques, en particulier, à faire le vaccin anti-grippe.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut