Tunisie – La mode « grève de la faim » dépasse les murs de la prison

Trois employés de la Société Tunisienne d’Acconnage et de Manutention (STAM) au port de Radés ont entamé, ce mercredi 21 novembre une grève de la faim, dans les entrepôts de la société, pour protester contre leur “mutation arbitraire” exigé par le directeur général de la société le 15 octobre dernier.

Selon un communiqué rendu public, ce mercredi par l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), la décision prise par le DG de la STAM intervient après la présentation des 3 employés de leur candidature pour le syndicat de base de la société.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut