Politique

Tunisie – La politique est l’art de saisir au vol les opportunités… Et Chahed l’a compris

La première qualité d’un homme politique est de savoir saisir les opportunités et sauter dessus avant les autres. Il parait que le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed l’ait compris et ait, rapidement, mis cet enseignement en application.

L’opportunité qui s’est présentée au chef du gouvernement, pendant la semaine écoulée, avait pour titre « la finale de la ligue des champions ».

En effet, dans un climat de tension extrême et de malaise chez les tunisiens, suite à l’impartialité notamment, de l’arbitre du match aller qui s’était déroulé au Caire et la sensation de frustration et d’amertume qui a marqué les tunisiens, Chahed a su mettre à profit cette situation, en s’appliquant pour faire recouvrir aux espérantistes et à tous les tunisiens, leurs droits bafoués. Il a tenu à épauler l’équipe et la fédération tunisienne de football concernant les recours auprès de la CAF et a eu la chance d’obtenir gain de cause.

Ensuite il a tenu à remplacer le sentiment de défaite en celui de défi, qu’il a appelé, en quelque sorte à relever. Il a donné des consignes pour que l’organisation du match retour soit irréprochable. Il a même, réussi à faire rappeler aux tunisiens, le bon vieux temps où il faisait bien d’aller savourer un vrai match de foot, avec un stade de Rades affichant complet, ce qui ne s’était plus vu, depuis presque huit ans.

Il a enfin su exposer sa joie et sa fougue de jeunesse, devant les 12 millions de tunisiens, volant à la imite, la vedette aux vrais acteurs de l’exploit d’hier.

Du coup et mine de rien, il a pu, à la faveur du match d’hier soir, gagner la sympathie de quelques dizaines de milliers d’espérantistes. Reste maintenant que c’est à lui de cultiver et de transformer cette sympathie en autant de nouveaux partisans et par voie de conséquence, il aura gagné l’opportunité de se payer un réservoir électoral potentiel, loin d’être négligeable, en vue d’éventuelles échéances politiques à venir.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut