Societe

Tunisie: La semaine bloquée, otage du bras du fer entre les enseignants et le ministère de l’Education

Les examens du premier trimestre qui ont débuté la semaine dernière par la semaine ouverte devraient se poursuivre ce lundi, par la semaine bloquée consacrée aux devoirs de synthèse. Mais encore une fois, les élèves se trouvent otages du bras de fer que se livre la Fédération générale de l’enseignement secondaire et le ministère de l’Education.

Comme l’année dernière, ce sont les élèves et leurs parents qui feront les frais de ce boycott des examens par les enseignants et voient leurs efforts et sacrifices tomber à l’eau.

Une décision qui a suscité le courroux des élèves et des parents qui ne s’expliquent pas la raison de les impliquer dans un conflit qui les dépasse en prenant en otage le processus éducatif dont les examens constituent un jalon important pour l’évaluation des connaissances.

Les enseignants disposent d’autres moyens d’actions pour faire pression sur le ministère de l’Education, en menant , à tire d’exemple, un sit-in durant les vacances scolaires et bloquer le ministère avec lequel ils ont un différend.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com