Societe

Tunisie: La STEG envisage de recourir à tous les moyens y compris, la confiscation pour recouvrer ses dettes

Le directeur général de la société tunisienne d’électricité et de gaz (STEG), Moncef Haraby a affirmé jeudi, que la société mettra en œuvre tous les moyens légaux pour percevoir ses dettes financières, notamment en imposant une saisie aux institutions publiques.

La STEG est confrontée à une situation financière difficile en raison du coût élevé de l’électricité et du volume des dettes auprès des entreprises des secteurs public et privé, s’élevant à environ 1.450 millions de dinars.

Dans une interview publié jeudi par le journal Achourrouk, Haraby a déclaré que les clients de la STEG disposeront de facilités de paiement grâce à la planification de factures non payées.

Il a suggéré le lancement d’une grande campagne dans les prochains jours pour lutter contre le détournement de l’électricité, soulignant que ce phénomène entraînait des pertes allant de 200 à 250 millions de dinars.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com