Tunisie : La tension persiste à Ben Guerdane

La région de Ben Guerdane observe ce 10 janvier une grève générale où tous les services publics sont à l’arrêt à l’exception des hôpitaux, des pharmacies et des boulangeries.

Dans un entretien téléphonique accordé à “Tunisie Numérique”, le secrétaire général de l’Union Régionale du Travail (URT), Ammar Hamdi a affirmé que la réouverture du passage frontalier de Ras Jedir  n’est pas l’unique revendication des protestataires.

S’insurgeant contre la marginalisation de la région, les habitants de Ben Guerdane réclament leur droit à l’emploi et au développement.

” Les autorités ont refusé le dialogue et  se sont contentés du tout sécuritaire en ignorant les doléances des manifestants”, a déploré Ammar Hamdi.

Le secrétaire général de l’URT  a estimé qu’a travers cette grève, le message est adressé et aux citoyens et au gouvernement.

Par ailleurs, Ammar Hamdi nous a indiqué que des pourparlers sont en cours pour le reprise des échanges commerciaux qui restent ” la principale ressource de  la région”.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut