Tunisie: La Troïka pour le Niqab à condition de dévoiler le visage lors des cours

Des membres du CPR et d’Ettakatol à l’Assemblée Constituante se sont prononcés en faveur du port du Niqab dans les établissements universitaires à condition de dévoiler le visage lors des cours.

Samia Abou, membre de l’assemblée nationale constituante élue du CPR, a déclaré que celles qui portent le niqab doivent respecter la loi et la liberté collective.

Salma Mabrouk, députée de l’Assemblée nationale constituante élue d’Ettakatol a déclaré que le niqab peut être une entrave à la vie professionnelle d’une femme dans de nombreux domaines.

Par ailleurs, des élus d’Ennahdha à la Constituante ont exprimé leur refus de dévoiler le visage et insistent que la vérification de l’identité des étudiantes portant le Niqab doit se faire uniquement par des femmes.

Mahmoud Gouiâa, membre de l’Assemblée nationale constituante élue du CPR a affirmé qu’il faut respecter la liberté personnelle de la femme qui choisi de porter le niqab.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut