Tunisie – La visite du Ministre de l’Equipement à Sfax et la « mauvaise » coïncidence

Vendredi 3 juillet 2020, le ministre de l’Équipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire, Moncef sliti a inspecté lors d’une visite à Sfax, accompagné du gouverneur de la région, un certain nombre de travaux notamment ceux de la route de l’entrée nord de la ville, d’une longueur de 13,3 km, pour un coût estimé à 53 millions de dinars, et un taux d’exécution de 25%, ainsi que les travaux de construction des œuvres techniques sur une autre route.

Au cours de la même visite et dans le cadre du suivi de la mise en œuvre du programme spécial pour le logement social dans différentes régions, le ministre de l’Equipement, du logement et du développement territorial, a fait le point sur l’avancement des travaux de construction de 155 logements dans le quartier d’Al-ons, dans la délégation Sakiet-ezzit, dont le coût a été estimé à 10 millions et achevé à 100%.

Par la même occasion, Sliti a mis l’accent sur la nécessité d’une coordination efficace entre les différents intervenants pour établir les listes définitives des bénéficiaires et livrer au plus tôt ces logements.

Le ministre a suivi l’avancement des travaux de la route nationale N°1 à Mahres, pour un coût estimé à 23,4 millions de dinars et dont le taux d’achèvement est de 15%.

Par ailleurs, le ministre a annoncé que l’appel d’offres avait été annoncé pour lancer l’étude stratégique du projet Sfax Métropole “à l’horizon 2050” d’un coût de 700 mille dinars.

Quant à Taparura, projet phare de la ville, celui de toutes les attentes, capable d’accueillir 50 milles habitants et de créer des opportunités économiques pour le tourisme, les loisirs le commerce et les services, le ministre a déclaré à l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP) que ce projet a bien avancé après l’approbation préliminaire, la semaine dernière, par la municipalité de Sfax, du plan d’aménagement urbain.
Toutefois, malgré la profusion de projets d’infrastructure annoncée par slilti au profit de la deuxième ville du pays et comme par malheur, le lendemain de la visite du ministre, l’infrastructure de Sfax a dit son mot sur l’état lamentable des routes de la ville et de ses environs.

En effet, un affaissement spectaculaire de la chaussée au niveau de « La Poudrière » a été remarqué par les automobilistes et les passants.

Un vrai gouffre capable d’engloutir une automobile et qui en dit long sur l’écart entre promesses et réalité hélas amère pour une ville dynamique comme Sfax et dont le réseau routier attend de vrais projets.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut