Societe

Tunisie- L’association Shams risque la dissolution

Shams, association tunisienne de défense des droits des minorités sexuelles,  a reçu jeudi, 21 février 2019, une notification indiquant que le chargé du contentieux de l’Etat a fait appel, le 8 janvier dernier, d’une décision de justice prononcée, le 23 février 2016, permettant à l’association d’exercer en toute légalité après la plainte de l’Etat en 2016.

Par conséquent, l’association pourrait ne plus suivre ses activités à cause de l’interdiction émise par l’article 230 du code pénal, sur lequel se baserait l’appel.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com