Tunisie : Le centre de Tunis pour la liberté de la presse s’élève contre Mehrezia Laâbidi

La décision de la vice présidente de l’Assemblée Nationale Constituante, Mehrezia Laâbidi,  de restreindre l’accès aux journalistes qui couvrent les travaux de l’ANC a provoqué le courroux du centre de Tunis pour la liberté de la presse.

Le centre s’est élevé ce mercredi 23 janvier contre cette décision qui entrave les journalistes dans l’accomplissement de leur mission.

Par ailleurs, le centre pour la liberté a appelé à assurer la protection des journalistes lorsque ils sont sur le terrain suite à l’agression du directeur de Sabra Fm.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com