Société

Tunisie – Le cinglant rappel à l’ordre de l’UE à Kaïs Saïed

Tunisie – Le cinglant rappel à l’ordre de l’UE à Kaïs Saïed
Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

Nonobstant les déclarations officielles du cabinet de la présidence de la République, e rapport avec la dernière visite du président à Bruxelles, pour le sommet UE-Tunisie, les déclarations des responsables européens, laisse comprendre que Saïed s’est vu intimer l’ordre de mettre un bémol à son entêtement, et à ne plus aggraver la crise politique en Tunisie.

C’est, du moins, ce qui ressort de la déclaration faire par le président du conseil européen, Charles Michel, sur son compte Twitter.

Michel a, en effet, annoncé qu’il a rappelé au président tunisien l’importance du respect des règles de la transition démocratique en Tunisie, ainsi que les réformes à conduire. C’est-à-dire, et en d’autres termes, qu’il ferait mieux de régler le problème de la cour constitutionnelle, et laisser les gens travailler pour mettre en œuvre les réformes requises.

Michel a ajouté qu’il a rappelé à Kaïs Saïed que tout cela, ne pouvait se faire que grâce à un dialogue politique apaisé.

Par ailleurs, Michel a réitéré à Kaïs Saïed, la volonté de l’UE de poursuivre son soutien à la Tunisie et à sa transition. C’est-à-dire, de façon plus crue, et sans termes diplomatiques, s’il veut le soutien de l’UE, Kaïs Saïed devrait modérer ses élans, régler le sujet de la cour constitutionnelle et accepter de se mettre autour d’une table avec toutes les parties concernées dans le pays !

Çà a, au moins, le mérite d’être clair !

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut