Politique

Tunisie: Le Conseil de sécurité nationale appelle à la fin de l’escalade militaire en Libye

Le président de la République, Béji Caïed Essebsi a réaffirmé mardi, au Palais de Carthage, lors de sa supervision de la réunion du Conseil du sécurité nationale “la position de la Tunisie sur la nécessité de mettre fin à l’escalade militaire et aux affrontements entre les enfants du pays en Libye”.

Selon un communiqué de la présidence, le chef de l’Etat a fait part aussi “de la nécessité d’arrêter l’effusion du sang des Libyens et à la reprise du processus politique sous les auspices des Nations Unies”.

La réunion du Conseil de sécurité nationale a examiné la situation en matière de sécurité au niveau interne et les derniers développements au niveau régional, en particulier les progressions en Libye et leurs répercussions sur les pays voisins et la région dans son ensemble.

Le Conseil national de sécurité a également appelé “tous les Tunisiens à se montrer plus vigilants, plus unis et prêts à faire face aux divers défis auxquels le pays est confronté à la lumière des conditions délicates dans la région”.

Des affrontements se déroulent près de Tripoli depuis le 4 avril, après le lancement d’une offensive de l’Armée nationale libyenne, sous tutelle de Khalifa Hafter contre la capitale, ayant fait jusqu’à lundi, 264 morts, 1266 blessés et 30.000 déplacés.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com