Tunisie – Le coût exorbitant des voitures administratives et de leur consommation « anormale » en carburant

La Cour des Comptes a attiré l’attention, dans son dernier rapport, sur le nombre de voitures de fonction et de services, qui ne cesse de croître et de greffer toujours un peu plus les dépenses de l’Etat.

La Cour a fait remarquer que le parc auto de l’Etat a augmenté ces sept dernières années, de 11401 nouveaux véhicules, dont 1687 voitures de fonction, 1810 voitures de services mais affectées comme voitures de fonction et 34312 voitures de services.

D’un autre côté, la Cour des Comptes a relevé le coût trop élevé de l’entretien de ce parc, dont plus de 51% a dépassé les dix ans d’âge.

Concernant la consommation de carburant, la Cour des Comptes a relevé un écart trop important entre les distances parcourues par les véhicules de l’Etat et leur consommation de carburant, comme l’a attesté une expérience qui a intéressé le suivi par GPS de cinq véhicules et qui a montré qu’ils ont consommé 25% de plus que la quantité requise pour les déplacements qu’ils ont réellement effectué. La question qui se pose ici, est de savoir, où va cette quantité de carburant consommée en plus des besoins et des déplacements des  véhicules de l’Etat ?

La Cour propose, de ce fait, de mettre un frein à ce gaspillage des deniers de l’Etat, en revendant, au moins, les véhicules dont l’âge a dépassé 10 ans, à cause du surplus de frais d’entretien qu’ils requièrent.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com