Tunisie: Le CPR a-t-il trahi ses militants?

Le bureau politique du Congrès pour la République CPR de Kélibia dans le gouvernorat de Nabeul a annoncé, jeudi 19 janvier 2012, une démission collective.

Contactée par TunisieNumérique, Souhir Dardouri du Bureau du CPR a Klébia n’a pas voulu donner de détails sur les causes de cette démission collective: “Quatre membres ont présenté leurs démissions, il s’agit de quelques problèmes internes et cela nous regarde” a-t-elle dit.

Des militants ont indiqué que le parti ne représente plus l’ensemble des principes véhiculés au début. Rappelons que le parti a connu une sorte de déchirure après de la démission de Moncef Marzouki, ex-président du parti et actuel président provisoire de la République.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut