Tunisie – Le cri d’amertume d’un citoyen

Un citoyen s’exprimait par rapport à la dernière majoration des prix des carburants. Il a déclaré qu’il ne disposait pas de véhicule marchant au carburant, mais qu’il a, quand même, été convaincu par des amis et voisins, tous professionnels du transport de personnes et de marchandises, de descendre dans la rue, de bloquer les axes routiers et de protester contre cette mesure du gouvernement.

Ils lui ont assuré que cette majoration allait être suivie d’une flambée des prix de tous les produits de consommation, à commencer par le pain, les fruits et légumes.

Notre ami est donc descendu dans la rue pour protester, non sans avoir au préalable rallié à « SA » cause nombreux jeunes de son quartier. Ils ont manifesté, crié, mis le feu à des pneus usagés que d’aucuns avaient ramené. Il a aidé à dresser les barricades, il a défié les forces de l’ordre, il a essuyé toutes sortes d’injures de la part des usagers de la route, qu’il empêchait de passer.

Finalement s’est-il lamenté, ses amis les professionnels du transport l’ont utilisé pour protester et mettre la pression jusqu’à ce qu’ils aient obtenu les majorations des tarifs de transport. Depuis, ils sont retournés à leur boulot, le laissant sur le bord de la route, à regarder les fumerolles des feux qu’il avait allumé.

Il était désabusé. Il croyait pouvoir obtenir une annulation de la majoration des prix des carburants Mais il s’est rendu compte qu’il a été manipulé et qu’il a manifesté pour obtenir le droit de payer plus cher ses déplacements et ses produits de consommation.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com