Politique

Tunisie : Le dossier libyen, le terrorisme et la migration irrégulière, au cœur de la réunion du “Dialogue 5+5”

Tunisie :  Le dossier libyen, le terrorisme et la migration irrégulière, au cœur de la réunion du “Dialogue 5+5”

La Tunisie a abrité, jeudi 23 octobre 2020, les travaux de la XVIème réunion des ministres des Affaires étrangères du « Dialogue 5+5 » des pays de l’ouest de la Méditerranée sous la présidence conjointe Tuniso-Maltaise, par visioconférence.

Cette réunion s’est tenue sous le signe « Ensemble pour la sécurité collective et le partenariat dans le bassin occidental de la Méditerranée », a rapporté l’agence TAP.

Cet événement politique a abordé les défis face auxquels la région est confrontée suite aux répercussions de la pandémie sur l’économie et le développement et les crises actuelles notamment la situation en Libye et dans la région du Sahel.

Par la même occasion, la réunion a abordé les questions liées aux menaces du terrorisme, de la migration irrégulière et du crime organisé.

« le Dialogue 5+5 qui vise à faire de l’ouest méditerranéen une région de paix, de stabilité et de prospérité commune, est appelé à emprunter une nouvelle voie pour le partenariat euro-méditerranéen et à faire du développement solidaire sa priorité », a souligné le ministre des Affaires Étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’Etranger, Othman Jerandi.

Il a appelé, dans ce sens, à unifier les efforts pour activer la résolution tuniso-française n 2532, adoptée par le Conseil de sécurité et relative au renforcement de la solidarité internationale pour lutter contre la pandémie, et ce dans le cadre de la coopération euro-méditerranéenne.

Concernant le développement de la situation en Libye, Jerandi a réitéré la position de principe de la Tunisie appuyant une solution politique globale et durable qui préserve la souveraineté de ce pays frère, son unité nationale et son intégrité territoriale. Il est question d’appuyer un dialogue libyo-libyen global sous l’égide des Nations Unies et à l’écart des ingérences étrangères.

Il a mis l’accent sur le fait que la Tunisie est attachée à appuyer et renforcer sa coopération avec les pays du Sahel surtout dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et la prévention contre l’extrémisme violent ainsi que la protection des enfants et des jeunes de l’extrémisme et le renforcement de la paix et de la sécurité dans cette région.

” Le terrorisme n’a ni identité ni religion et n’a aucun lien avec la religion musulmane et ses principes tolérants “, a-t-il déclaré.

Concernant la question de la migration irrégulière et ses répercussions sur la sécurité et la stabilité, Jerandi a souligné le fait que la Tunisie fourni des efforts permanents depuis 2011 pour lutter contre ce fléau.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut