news

Tunisie – Le feuilleton du limogeage de Chawki Tabib de la présidence de l’INLUCC n’est pas près de s’achever

Tunisie – Le feuilleton du limogeage de Chawki Tabib de la présidence de l’INLUCC n’est pas près de s’achever

Le limogeage du président de l’INLUCC, Chawki Tabib par le chef du gouvernement sortant, Elyes Fakhfekh, s’est transformé en une affaire d’Etat et connait chaque jour de nouveaux rebondissements, avec les interventions des uns, les réponses des autres et les réactions de tous côtés.

Pour résumer la situation, Chawki Tabib a publié sur sa page Facebook, un post dans lequel il explique à l’opinion publique, qu’il a refusé de se conformer à la décision de son limogeage. Décision qu’il considère, ainsi que le conseil de l’INLUCC comme illégale et de fait, caduque.

Il a ajouté que le bâtonnier, Ibrahim Bouderbala a présenté un recours près du tribunal administratif, pour annuler cette décision prise de façon abusive, par une seule personne.

Tabib a, par ailleurs, assuré qu’il a refusé la mission d’inspection envoyée à l’INLUCC par le ministère de la gouvernance et de la lutte contre la corruption, jugeant que l’INLUCC ne peut être contrôlée que par la Cour des comptes, que cette dernière vient d’achever une mission d’audit de l’instance et que le chef du gouvernement pourrait lui demander une copie de son rapport.

Tabib s’est, par ailleurs, félicité du soutien de nombreuses personnalités et des représentants de toutes les instances nationales, ce qui témoigne, a-t-il assuré de la volonté de tout le monde de rompre avec l’ère de l’asservissement des instances de l’Etat au pouvoir politique.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut