Tunisie: Le fils de Moncef Cheikh Rouhou et deux membres du PDP kidnappés à Meknassi, réussissent à s’enfuir

De retour d’une mission partisane dans le sud tunisien, trois activistes du PDP ont été kidnappés à Meknassi, délégation relevant du gouvernorat de Sidi Bouzid.

Khaled Cheikh Rouhou, Wissem Sghaïer et Zied Souiri ont achevé leur tournée dans les gouvernorats de Gafsa et Tozeur dans le cadre du programme de sensibilisation à la lutte contre le chômage.

Sur le chemin du retour, ils ont décidé de faire un détour par le bureau du PDP à Regueb, au niveau de la délégation de Meknassi ils ont été contraints de s’arrêter à un barrage routier, où une trentaine de personnes toutes armées de sabres, de bâtons et d’armes blanches, qui sentaient l’alcool, les avaient obligés à quitter leur véhicule.

Après une fouille corporelle, les occupants de la voiture ont été dépouillés de leur argent, téléphones portables et montres. Les braqueurs  ont fouilli la voiture et ont volé des ordinateurs portables et autres effets personnels.

L’un des braqueurs avait jugé bon de voler la voiture et voyant que sur la carte d’identité de l’un des passagers, l’adresse mentionnée était la banlieue de Carthage, le braqueur avait alors décidé de kidnapper le groupe et le monnayer contre une rançon. Il a ajouté que cet épilogue a duré de 21h00 à 03h00.

“Ce n’est qu’en passant à une station service que l’un de mes compagnons a réussi à s’enfuir, d’où une panique chez les ravisseurs qui ont préféré s’enfuir à la vue d’un véhicule sécuritaire” a confié l’une des victimes à TunisieNumérique.

Dans les locaux du district de la sûreté nationale à Sidi Bouzid, les victimes ont appris que les malfaiteurs étaient connus par les services sécuritaires et que certains d’entre eux ont bénéficié récemment de l’amnistie accordée à l’occasion de la célébration du premier anniversaire de la Révolution tunisienne.

corporelle

Commentaires

Haut