news

Tunisie: Le fondateur du parti « Wafa » blâme le Président provisoire de la République

Tunisie: Le fondateur du parti « Wafa » blâme le Président provisoire de la République

Abderraouf Ayadi, fondateur du parti «Wafa» a déclaré, jeudi 05 juillet, que la dégénérescence que connaît, actuellement, l’État tunisien en raison du très mauvais rendement de la Troïka et surtout des dérapages diplomatiques, risque de susciter les convoitises de pays voisins, et de grandes puissances enclines à imposer un régime conforme à leurs orientations.

Abderraouf Ayadi a ajouté que l’action de la Troïka a été marquée par l’improvisation au double plan endogène et exogène, l’absence de coordination entre ses composantes et par l’absence de débat sur les véritables questions qui intéressent les Tunisiens : dérapage sécuritaire, réforme de la justice…

Selon lui, la Troïka est plus préoccupée par les prochaines élections que par toute autre réforme structurelle. «La campagne électorale est, désormais, commencée pour les détenteurs du pouvoir», a-t-il-dit.

S’agissant du refus du parti Wafa de la convocation adressée par le Président provisoire Moncef Marzouki aux partis politiques, Aberraouf Ayadi a précisé qu’il n’y a vu aucune d’utilité d’autant plus que toutes les grandes décisions sont prises au sein de l’Assemblée nationale constituante (ANC) au sein de laquelle le parti Wafa est représentée.

Il reproche au Président par intérim, d’avoir sacrifié le Congrès pour la république (CPR) et d’avoir misé sur le parti Ennahdha et sur son soutien pour sa reconduction, pour un nouveau mandat, à la tête du pays.

Source : Express fm

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut