Tunisie – Le gérant de la société VIVA accuse Tabib d’impartialité dans l’affaire du conflit d’intérêt

Le gérant de la société VIVA, dont Elyes Fakhfakh détenait 66% des actions avant de les céder, a accusé dans un post publié sur sa page Facebook, le président de l’INLUCC, Chawki Tabib d’impartialité dans l’instruction de l’affaire du conflit d’intérêt dans laquelle est suspectée le chef du gouvernement, Elyes Fakhfekh.

Le gérant accuse Tabib de conduire l’enquête dans un sens entièrement à charge contre Fakhfekh, faisant perdre à l’instance, toute crédibilité. Il a ajouté que Tabib a transmis les PV des interrogatoires au conseil de la choura d’Ennahdha.

Le gérant a assuré, entre autres révélations, qu’il a, depuis la création de la société en 2017, été son unique gérant, contrairement à ce que prétendent certains.

Il a demandé à ce que cette instance, qui a perdu toute crédibilité, soit dessaisie du dossier.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut