Politique

Tunisie – Le gouvernement est en droit de dissoudre deux cents partis politiques

Le président de l’Instance nationale de l’accès à l’information, Imed Hazgui, a annoncé que seuls 10 partis politiques en Tunisie ont rempli leur devoir de déclaration des avoirs et des financements à la Cour des Comptes.

Il a ajouté, que dans ce cas de figure, le chef du gouvernement serait en droit de demander à la justice la dissolution des quelques 200 partis contrevenant à ce chapitre.

Commentaires

Haut