Tunisie: Le MI dément le recours à la chevrotine à Mdhila

Le ministère de l’intérieur a démenti le recours aux tirs de chevrotine pour disperser les manifestants dans la région de Mdhila (gouvernorat de Gafsa).

Dans un communiqué publié sur sa page officielle, le ministère précise que les forces de l’ordre ont usé de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui ont procédé au blocage de trois bus et une voiture appartenant à la Compagnie Phosphate de Gafsa.

Le ministère indique, par ailleurs, qu’il a arrêté 3 personnes qui se sont introduites dans une laverie de phosphate pour y perturber ses activités. Ces 3 personnes ont été libérées avec l’accord du ministère public.

Le ministère a, en outre, publié le bilan des dégâts matériels provoqués par cette manifestation: 3 voitures des forces de l’ordre visées par des jets de pierres de la part des manifestants.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com