Politique

Tunisie – Le parti Afek Tounes critique l’échec de la politique de négociation du gouvernement

Le parti Afek Tounes a publié, jeudi dernier, jour de la grève générale de la fonction publique, un communiqué, dans lequel id déclare constater avec inquiétude l’échec des négociations sociales, ce qui a abouti à la grève générale de la fonction publique.

Le communiqué ajoute que le parti note avec une certaine satisfaction l’ambiance pacifique dans la quelle s’est déroulée la grève, mais il la considère comme étant le résultat de la faillite  de la politique de négociations adoptée par le gouvernement, dictée par les institutions financières internationales. Le gouvernement, ajoute le communiqué n’a pas réussi à introduire les chiffres de l’inflation, comme base essentielle des négociations salariales, faisant assumer au gouvernement la responsabilité de cet échec.

Afek Tounes appelle le gouvernement à adopter une politique économique et financière rigoureuse afin de limiter l’inflation, qui a lourdement taxé les citoyens, et a détérioré leur pouvoir d’achat.

Afek déplore, par ailleurs, les majorations colossales dans les tarifs de l’électricité et du gaz. Majorations qui ont été décrites par les bailleurs de fonds internationaux, dans des accords signés et non déclarés. Ce qui aura pour conséquence de détruire l’industrie tunisienne, appelant le gouvernement à adopter une autre politique de négociations avec la centrale patronale, dans les plus brefs délais, et à trouver les solutions à même de sauver l’industrie du pays et les postes de travail qu’il génère.

Dans ce même registre, Afek Tounes appelle le gouvernement à plus de transparence dans les accords qu’il a conclu avec les bailleurs de fonds internationaux, pour regagner la confiance et la préservation de la souveraineté de l’Etat, tout en apaisant les tensions qui sévissent en ce moment.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut