Politique

Tunisie – Le parti Harak Al Irada refuse le vote de confiance pour le nouveau gouvernement

Le parti Harak Al Irada, présidé par Moncef Marzouki, a fait savoir ce lundi, qu’il refusait d’octroyer sa confiance au nouveau gouvernement Youssef Chahed.

Le parti considère ce remaniement comme une manœuvre politique de Youssef Chahed pour mettre la main sur sa propre famille politique en prévision des élections de 2019.

Le parti fait remarquer que la composition du gouvernement est trop large et contraire à ce que demande la situation de crise, en termes de gouvernement restreint. Ajoutant qu’il se base sur des alliances louches, entre des protagonistes qui, hier encore, étaient les pires ennemis.

Al Harak condamne, par ailleurs la le mépris montré à la présidence de la république et à ses institutions.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut