Tunisie: Le parti salafiste autorisé « Front de la réforme » est « conforme à la loi »

Un responsable du premier ministère a affirmé samedi 12 mai 2012 que la création du parti ”Front de la réforme”est conforme aux dispositions du décret-loi organisant les partis politiques.

Ali Ameera, responsable du dossier des partis au sein de la présidence du Gouvernement, a indiqué que le parti “Front de la réforme” a été autorisé le 29 mars 2011.

Ce parti, a-t-il dit, a déposé auprès du premier ministère un dossier comportant les documents nécessaires pour la constitution d’un parti politique conformément aux dispositions de l’article 9 du décret-loi n°87 en date du 24 septembre 2011 relatif aux partis politiques.

De son coté, le président du Front de la réforme, Mohamed Khouja, a indiqué que l’idéologie de son parti est l’Islam, précisant que parmi ses membres on compte “plusieurs membres qui étaient de tendance salafiste”. “Le référentiel islamique du parti n’est pas en contradiction avec notre droit à participer aux affaires publiques”, a-t-il soutenu, affirmant que son parti oeuvrera “dans le respect de la loi, la préservation des acquis du peuple et la consécration des valeurs Républicaines”, a-t-il ajouté. “Les actes isolés commis par certaines personnes ne peuvent être imputables à un parti organisé ou à un groupe déterminé”, a-t-il estimé.

“Les salafistes sont victimes d’allégations et d’une confusion concernant le salafisme dont les fondements en Tunisie diffèrent de ceux prônés dans d’autres pays arabes et musulmans”, a-t-il relevé.

Une conférence de presse est prévue prochainement pour présenter le bureau politique du parti, son programme et les objectifs.

La présidence du gouvernement ne procède pas à la classification des partis mais adopte un ensemble de procédures légales et s’assure de la conformité des objectifs du parti avec ceux fixés par le décret-loi organisant les partis politiques, a précisé M.Ameera.

Selon M.Ameera, l’objectif du parti “Front de la Réforme”, tel que précisé dans le journal officiel n°38 en date du 29 mars 2012, est « de consacrer les valeurs de la République, le droit du peuple de choisir ses représentants en toute liberté, de préserver les acquis de la révolution, de protéger la patrie contre toute menace et de défendre une approche du juste milieu”, a-t-il indiqué.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut