Tunisie: Le porte parole de la garde nationale : ” Aucun membre du groupe armé a Feriana n’a été arrêté”

L’étau se resserre dans la région de Kasserine.

En effet,  le porte parole de la garde nationale, Tarek Amraoui, a affirmé ce matin 11 décembre sur les ondes de Shems Fm qu’aucun membre du groupe armé, qui a affronté hier l’armée et la garde nationale dans une région de Kasserine aux frontières tuniso-algérienne  causant la mort d’un agent de la garde nationale, n’a été arrêté.

Tarek Amraoui a assuré que les opérations de ratissage se poursuivent à Jbel Deriana dans la région de Bou Chebka de la délégation de Feriana (Kasserine) et que la garde nationale déploie toutes ses forces afin de mettre la main sur le groupe armé qui est entré illicitement sur le territoire tunisien.

Le porte parole de la garde nationale a en outre indiqué qu’un autre groupe terroriste s’est infiltré dans le territoire tunisien et des recherches ont été entamées.

Tarek Amraoui a souligné que les unités de sécurité ne disposent pas d’informations suffisantes prouvant l’existence d’un camp d’entraînement.

Le porte parole de la garde nationale a dénoncé les critiques qui visent les forces de l’ordre, appelant toutes les parties à prendre en considération les efforts des différentes unités de la garde nationale pour sécuriser le territoire tunisien.

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut