Societe

Tunisie: Le porte-parole du pôle judiciaire admet l’existence d’une chambre noire au ministère de l’Intérieur

Le juge d’instruction chargé de l’affaire des martyrs, Mohamed Brahmi et Chokri Belaïd s’est rendu au ministère de l’intérieur vendredi dernier où il a constaté l’existence d’une chambre fermée contenant des sacs et des documents relatifs à ce dossier, a reconnu le porte-parole du pôle judiciaire antiterroriste, Sofiène Selliti .

Le juge d’instruction a inspecté les documents en question et a ordonné leur saisie ainsi que le changement des serrures de la porte.

On rappelle que le collectif des avocats des martyrs Belaid et Brahmi ont confirmé ce lundi l’existence  d’une chambre noire au ministère de l’Intérieur affirmant qu’un juge a interrogé un sécuritaire à ce sujet.

Commentaires

Haut