Tunisie – Le projet des députés pour donner le coup de grâce à la diplomatie tunisienne

La diplomatie tunisienne, déjà mise à mal par les prises de position du président de la République, qui demeurent incompréhensibles pour le commun des mortels, risque de recevoir le coup de grâce de la part des honorables représentants du peuple.

En effet, comme nous l’avions annoncé, il y a quelques jours, la première priorité sur laquelle se sont mis d’accord les députés de l’ARP qui, d’habitude s’entre-tuent à couteaux tirés, aura été celle de mettre en place une loi obligeant le président de la République à leur fournir des passeports diplomatiques.

La présidence de la République, comme la plupart des observateurs, ont rétorqué qu’il n’y avait nul besoin pour les députés de disposer d’un passeport diplomatique, puisqu’ils peuvent, à tout moment, obtenir un passeport de mission pour leurs déplacements à l’étranger. Les députés n’ont rien voulu entendre et ont persisté dans leur revendication.

Or, il faut avoir à l’esprit que certains de nos honorables députés ont des antécédents avec des pays étrangers. Quelques uns qui ont même été expulsés, auparavant, de certains pays. Seulement s’ils vont être titulaires de passeports diplomatiques, ils seront libres d’accéder à tous les pays qu’ils veulent, sans être dérangés.

Par ailleurs, comme tout le monde le sait, certains de nos honorables députés ont parfois tendance à être assez virulents dans leur comportement ou leur langage.  Ce qui pourrait créer des tensions avec les autorités de certains pays. De quoi asséner le coup de grâce à notre diplomatie, déjà mal en point.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut