Tunisie – Le retour des salafistes ; pourquoi aujourd’hui ?

Trois anecdotes ont marqué ce 18 décembre 2012. Trois anecdotes, prises chacune à part, n’auraient pas tellement d’importance. Mais à les relier entre elles, on serait en droit de se poser quelques questions.

Il y a d’abord, Abou Ayoub qui a déclaré entrer dans une grève de la faim « sauvage ». D’accord, mais pourquoi aujourd’hui ?

Il y a ensuite les salafistes de Menzel Bourguiba qui se sont regroupés en une manifestation bruyante pour demander la libération de leurs frères incarcérés dans le cadre de l’affaire de l’attaque de l’ambassade US, et par la même occasion, la « régularisation » de la situation judiciaire de leur « frère » Abou Iyadh (ni plus ni moins !). D’accord, mais, réellement, pourquoi aujourd’hui ?

Et enfin, il y a la nouvelle de la grâce présidentielle dont a gratifié Marzouki pas moins que 1900 détenus, justement, aujourd’hui !!

Alors, serait-ce dans cette dernière nouvelle que réside l’explication des deux précédentes, ou du moins, de leur timing ?

Sachant que les salafistes incarcérés pour différentes accusations, étaient entrés, simultanément, en grève de la faim, il y a quelques semaines. Et sachant que ces grévistes, dont Abou Ayoub, ont annoncé « suspendre » leur grève après l’intervention de représentants de la société civile et du ministère de la justice, en attendant de voir (voir quoi ?). Et sachant que le jour même de la libération d’autres détenus à la faveur d’une grâce présidentielle, ces salafistes sont remontés au créneau en manifestant en ville et en reprenant la grève de la faim …

On serait enclin de se poser des questions concernant les dessous de cette affaire. Est-ce qu’on n’aurait pas promis à ces détenus de revoir leur situation et d’arranger les choses à l’occasion de la grâce du 17 décembre ?

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut