Societe

Tunisie: Le syndicat de la sécurité présidentielle appelle à demander des comptes aux députés Ghouri et Makhlouf

Le syndicat des agents de la sécurité présidentielle a demandé que les députés au Parlement, Ghazi Ghouri et Seifeddine Makhlouf, rendent compte pour la publication d’une vidéo sur les réseaux sociaux considérée comme “une satire et une atteinte à l’encontre de l’institution de la présidence de la République et des membres de la direction générale de la sécurité présidentielle”.

Le syndicat a condamné de telles pratiques, les considérant comme visant ses agents et ses cadres et ridiculisant leur savoir-faire, leur sérieux et leur discipline.

Dans son communiqué, le syndicat a appeler à cesser ce qu’il a qualifié de “farce”, exhortant le procureur à révéler les raisons de ces pratiques qui affectent le prestige de l’Etat et les hommes de sécurité.

Dans la même communiqué, le syndicat a souligné la nécessité de tenir loin l’appareil de sécurité présidentiel de toute tentative de le prendre à la légère ou de ternir son image et la rectitude de ses devoirs, ainsi que de tenir l’institution sécuritaire en dehors de toutes les confrontations politiques.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut