Tunisie – Les « ballades nocturnes » sous le thème d’Allah Akbar seraient-elles en rapport avec ce qui se passe en Libye ?

Au début, ces sorties nocturnes de manifestations criant Allah Akbar et sillonnant certains quartiers « délicats » du pays étaient incompréhensibles, de même que les parties qui se cachent derrière leur organisation sur les réseaux sociaux, sous le prétexte de prier Dieu, pour qu’il épargne la Tunisie et les Tunisiens de la maladie mortelle. Puis est apparu sur les réseaux, un document émis par la confrérie des frères musulmans, appelant à généraliser ce genre de manifestations.

Toujours est-il que durant des nuits, les jeunes et moins jeunes de ces quartiers sont sortis de chez eux, en plein couvre-feu, pour sillonner les rues de leurs quartiers ou pour tenir des séances de prières collectives à même le trottoir.

Lors de toutes ces sorties, les forces de l’ordre, de même que les patrouilles de l’armée se sont contentées de suivre et encadrer ces manifestations, sans intervention énergique pour faire respecter la loi.

Jusque là, tout ce cirque était assez flou, jusqu’à hier soir, quand les forces de l’armée et les agents des brigades spéciales de la police et de la garde nationale ont été appelées à se déployer le long des frontières avec la Libye.

Du coup, en voyant le déploiement de ces troupes à Ras Jedir et dans les environs, on n’a pas pu s’empêcher de faire le lien avec les troupes retenues pour accompagner ces baladeurs et prieurs nocturnes.

Et si le mot d’ordre pour sortir manifester venait de certaines parties, pour créer une diversion et occuper les forces de l’ordre et de l’armée nationale ailleurs, pendant que les « frères » pris au piège, par les forces de Haftar, essaieront de traverser les frontières pour fuir son offensive finale et pour se repositionner dans leurs arrières bases en Tunisie ?

De toutes les façons, la Tunisie a suffisamment de héros pour faire face à tous les défis, sur tous les fronts. Sans oublier, bien sûr, les citoyens qui se sont montrés, par le passé, intraitables devant les envahisseurs enturbannés.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut