Politique

Tunisie – Les campagnes et menaces de mort contre les membres du front populaire ont commencé sous l’impulsion de Youssef Chahed.

Tunisie – Les campagnes et menaces de mort contre les membres du front populaire ont commencé sous l’impulsion de Youssef Chahed.

Le député Ammar Amroussia, du bloc du front populaire, a déclaré, au micro d’une radio privée, que les campagnes de dénigrement, de même que les menaces de mort qui ont touché des membres du front populaire ont débuté sous l’impulsion du chef du gouvernement Youssef Chahed, quand il a accusé le front populaire d’être derrière les troubles et les actes de vandalisme qui ont eu lieu, dernièrement, en marge des protestations contre la loi de finances 2018.

Amroussia a ajouté que le front populaire demeurera, malgré tout, du côté de l’opposition et contre la loi de finances 2018 qui ne peut qu’appauvrir le citoyen et qui constitue une déclaration de guerre contre le pouvoir d’achat du citoyen.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut